Menus végétaliens comme repas d’avion par défaut : une utopie ?

Traduction d’un article du Vegan Strategist, auquel j’adhère totalement.

Dans mon post précédent, j’ai décrit le changement de l’option par défaut comme une stratégie intéressante pour créer un changement de comportement (et d’attitude). J’ai suggéré que c’était une tactique intéressante surtout en ce qui concerne les changements institutionnels. Pouvant être utilisée par les gouvernements, les entreprises et les organisations, elle crée des comportements et (indirectement) des changements d’attitude, tout en conservant la «liberté de choix».

Ici, je veux suggérer un espace concret où l’option par défaut pourrait être mise en œuvre: les avions.

Quand je veux un repas végétalien sur un vol, je dois penser à le préciser lors de la réservation, trouver l’endroit où je peux le demander sur leur site, ou contacter un agent de voyage. Ce n’est pas l’option par défaut, et c’est un peu compliqué. Et demander mon repas spécial ne garantit même pas que je vais l’obtenir (comme c’est arrivé sur mon dernier vol – j’emmene toujours mon propre repas pour être sûr).

why not make vegan meals the default meals on airplanes?
Pourquoi ne pas faire des repas végétaliens les repas par défaut dans les avions?

Imaginez maintenant l’inverse: les passagers reçoivent un repas végétalien (qui n’a pas forcément besoin d’être appelé végétalien, il peut s’agir d’une «lasagne aux légumes» ou d’un «risotto aux champignons» ou autre). Si quelqu’un se plaint que le repas ne contient pas de viande, l’agent de bord lui dirait: «Je suis désolé, vous auriez dû demander un repas spécial.

Ce système présente plusieurs avantages pour les compagnies aériennes:

  • cela simplifie les choses : le nombre de repas spéciaux est considérablement réduit. Regardez cette liste d’options qui est venue avec le repas spécial que j’ai eu récemment. Bon nombre d’allergies et de préférences (religieuses ou non) seraient couvertes par un repas végétalien (bien que nous devrions faire attention à les regrouper pour ne pas avoir une option végétalienne complètement insipide).

list of special meals on airplane

  • il réduit les coûts : les repas végétaliens peuvent être moins chers, et il y a des économies d’échelle
  • c’est mieux pour l’environnement, et la compagnie aérienne peut l’utiliser dans sa publicité
  • c’est mieux pour la sécurité alimentaire. Les repas à base de protéines végétales ne présentent pas les mêmes risques pour la santé que les repas à base de viande, par exemple, en cas de problème de réfrigération.

Et en plus de cela, la première compagnie aérienne à le faire pourrait attirer l’attention des médias internationaux. Cela servirait également d’exemple pour d’autres entreprises. Idéalement, les repas seraient si bons que personne ne se plaindrait, et la compagnie aérienne deviendrait célèbre pour ses repas.

À mesure que l’acceptation des repas végétaliens augmente et que les entreprises et les gouvernements deviennent plus sensibles aux changements climatiques et aux problèmes de santé, je crois qu’un repas végétalien comme option par défaut dans les avions peut être réaliste. Vous aimez l’idée ? Passez le message !

Traduit par T. ROTH

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s